Action de l’environnement

Action de l’environnement sur la structure extérieure des bâtiments

Délimitation entre les espaces de vie et le monde environnant, la structure extérieure des bâtiments est soumise à de nombreuses influences liées aux caractéristiques propres de ces deux espaces.

Les influences du monde extérieur s’expriment par :

  • les fortes variations thermiques et leur cortège de dilatations rétractions
  • les fortes variations hygrométriques et la condensation qu’elles induisent
  • l’exposition directe aux effets du rayonnement solaire, facteur de vieillissement
  • l’impact direct de la pluie, choc des gouttes d’eau, de la grêle, érosion par ruissellement
  • l’influence du vent, pression exercée sur la structure, abrasion par les éléments transportés
  • les vibrations générées par les ondes sonores, aggravées dans leurs effets en cas de phénomène de résonance
  • les agressions liées aux polluants gazeux de l’atmosphère mis en solution dans l’eau de condensation
  • l’impact des diverses déjections (oiseaux, insectes etc.)

Les caractéristiques de l’espace intérieur liées aux impératifs de vie des occupants se définissent par :

  • de faibles variations thermiques
  • un besoin d’hygrométrie optimale pour la respiration humaine, animale et végétale
  • la protection vis à vis des polluants extérieurs
  • une bonne qualité de l’air intérieur.

Ces influences se conjuguent avec les propriétés intrinsèques des matériaux composant cette structure extérieure pour lui interdire toute forme de stabilité.

Cause et conséquence de ces différentes influences, un élément majeur reste cependant largement ignoré ou sous estimé, les infiltrations d’air à travers l’enveloppe des bâtiments.